art as a factor developement / الفن كعامل من عوامل التنمية /
arte como factor de desarrollo /
艺术作为发展的因素 / Kunst als Entwicklungsfaktor / l'art comme facteur de développement / arte come fattore di sviluppo
Article en Ligne,Dakar Fashion Week 2013..sur la plateforme culturelle Wakh Art, "Qui dit Fashion Week, dit élégance, séduction, matières nobles, nouvelles tendances, mannequins immenses et créateurs fous. Pour cette onzième édition de la Fashion Week à Dakar, nous avons eu droit à tous çelà. Adama Paris et son équipe ont cette année encore réalisé l’impossible, pour nous présenter dans les meilleures conditions, le travail d’une quinzaine de stylistes aux influences et inspirations variés.Trois jours, trois podiums, dignes des scènes internationales, je dirais même plus, digne des plus grandes capitales de la mode. En vrai, Adama Paris et ses invités, nous en ont mis plein la vue. La Fashion Addict que je suis, se doit de l’avouer. A Dakar, nous avons redécouvert la grâce, la délicatesse, le raffinement à travers des tenues, plus belles, les unes que les autres. Vous me direz, la beauté est si subjective. En effet, on aime ou on n’aime pas, mais la question n’est pas là.La vraie interrogation est ; quels ont été les messages lancés par tous ces Fashion Designers pour cette nouvelle année. Quels sont les tendances ? Les matières ? Les colorie ? N’oublions pas que la mode est un témoignage de notre temps, de notre histoire. Tous ces mannequins représentaient ils la femme et l’homme contemporain Sénégalais ? Africains ?”
http://www.wakhart.com/dakar-fashion-week-2013/

Article en Ligne,
Dakar Fashion Week 2013..
sur la plateforme culturelle Wakh Art, 

"Qui dit Fashion Week, dit élégance, séduction, matières nobles, nouvelles tendances, mannequins immenses et créateurs fous. Pour cette onzième édition de la Fashion Week à Dakar, nous avons eu droit à tous çelà. Adama Paris et son équipe ont cette année encore réalisé l’impossible, pour nous présenter dans les meilleures conditions, le travail d’une quinzaine de stylistes aux influences et inspirations variés.

Trois jours, trois podiums, dignes des scènes internationales, je dirais même plus, digne des plus grandes capitales de la mode. En vrai, Adama Paris et ses invités, nous en ont mis plein la vue. La Fashion Addict que je suis, se doit de l’avouer. A Dakar, nous avons redécouvert la grâce, la délicatesse, le raffinement à travers des tenues, plus belles, les unes que les autres. Vous me direz, la beauté est si subjective. En effet, on aime ou on n’aime pas, mais la question n’est pas là.

La vraie interrogation est ; quels ont été les messages lancés par tous ces Fashion Designers pour cette nouvelle année. Quels sont les tendances ? Les matières ? Les colorie ? N’oublions pas que la mode est un témoignage de notre temps, de notre histoire. Tous ces mannequins représentaient ils la femme et l’homme contemporain Sénégalais ? Africains ?”

http://www.wakhart.com/dakar-fashion-week-2013/